Recette de l’Oyakodon

Oyakodon

Comment j’ai découvert l’Oyakodon

J’ai connu l’Oyakodon par hasard dans un des nombreux restaurants japonais de la rue Sainte-Anne à Paris.
J’y étais pour manger des Ramen (pâtes dans un bouillon, recette à venir), ce que j’ai fait, mais je me suis laissé tenté par un menu avec de l’Oyakodon sans savoir ce que j’allais manger.
J’aime les surprises, surtout quand elles sont culinaires et japonaises!

En même temps que le bol de Ramen, on m’a apporté un petit bol tout mignon, fermé par un couvercle, avec à l’intérieur une sorte d’omelette surmontant une dose de riz blanc. J’y ai reconnu de l’oignon, mais l’omelette avait une couleur jaune\beige : il n’y avait pas que des oeufs dans cette mixture!!

Après l’oeil c’est le nez qui à pu découvrir un mélange d’odeur si étrangères à un odorat occidental. C’était indéterminable mais tellement appétissant.

J’ai gardé cette nouvelle expérience pour la fin après mes Ramen.
WAOOUH… ça ne paye pas de mine mais que c’est bon. Une texture souple et fondante, quelques morceaux de poulet, un jus sucré\salé qui a imprégné le riz… bref un régal.

Objectif : renouveler ce plaisir à la maison
Moyen : l’excellent livre Sushi, sashimi, yakitori…et 60 basiques japonais

Recette de l’Oyakodon

Ce qu’il vous faut pour 4 personnes :

– du poulet, environ 300g. La solution rapide c’est les escalopes toutes prêtes du commerce. Cependant l’idéal c’est de prendre des cuisses de poulet et de prendre le temps de les désosser. En effet la viande des cuisses est bien plus moelleuse que celle des blancs sans pour autant être plus grasse puisque nous ne conserverons pas la peau. Pour avoir 300g de chair j’ai utilisé 2 belles cuisses.
– 300 ml de Dashi ou 300 ml d’eau + 3 cuillères à café de Dashi instantané
– 4 cuillères à café de sauce soja
– 1,5 cuillère à soupe de sucre
– 4 oeufs
– 300 g de riz à sushi ou riz rond (poids du riz avant cuisson)
– 2 ou 3 oignons nouveaux avec leur partie verte, ou 1 blanc de poireau avec sa partie verte, ou 1 oignon blanc. Avec le poireau il reste un gout prononcé de poireau qui couvre un peu trop la subtilité des autres gouts.

Premier étape : désosser les cuisses et couper le tout en morceau de 2cm maximum. On en profite pour aussi couper l’oignon ou le poireau. Si c’est un oignon vous le couperez en lanières de 3-4 mm. Pour le poireau, je l’ai coupé en tranches fines d’1 mm.

Oyakodon étape 1

On passe à la cuisson.
Dans une poêle on verse l’eau et 3 cuillères à café de préparation instantanée pour Dashi + la cuillère et demi de sucre et les 4 cuillères à café de sauce soja.
On porte à ébullition, et on y verse le poulet pour 6-7 minutes de cuisson

Oyakodon cuisson

Le poulet à blanchi, on peut incorporer les oignons/poireaux pour une cuisson un peu plus courte d’une minute.


Au bout d’une minute il est temps de rajouter nos oeufs.
Vous les cassez dans un bol, vous mélangez mais sans battre, et on verse délicatement sur toute la surface de notre poêle.


Le plus dur est fait, laissez cuire à votre gout, baveux ou plus cuit et il ne reste plus qu’a servir sur un bol de riz rond cuit.


Matériel utilisé pour cette recette :

  • Chroma – Haiku Damas HD01 Couteau Office 8 cm
  • Chroma Haiku Home Nagiri 17,5 cm – HH05 – Couteau à légumes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *